Une insulte ne dit pas grand-chose

Le 28 octobre dernier, dans le journal américain The Atlantic, un membre de l’administration Obama (qui a voulu rester anonyme) a traité le Premier ministre d’Israël, Benjamin Netanyahu, de « chickenshit ». Photo : Reuters L’insulte est immédiatement relayée par les médias israéliens, qui s’interrogent sur la signification de ce mot, et donc sur sa portée diplomatique....
Lire la suite